Qu’est ce que l’ARE : allocation d’aide au retour à l’emploi ?

En général, l’ARE est une forme d’aide financière ou d’allocation accordée par le centre pour l’emploi. Toutefois, la durée de cette aide est variable selon le cas de chaque personne. Mais, tous les chômeurs peuvent-ils en bénéficier après leur inscription ?

L’ARE : de quoi s’agit-il réellement ?

A première vue, l’ARE ou allocation d’aide au retour à l’emploi ou indemnité chômage est une avance sur salaire pour les personnes qui sont involontairement au chômage. En fait, il s’agit d’un revenu versé par l’assurance chômage ou le bureau du chômage pour les sans emploi en général. En outre, cette aide dépend de chaque situation et de la durée d’affiliation au cours des 24 derniers mois de travail. Dans ce cas, si l’assuré était rémunéré par l’État avant de devenir chômeur, alors l’assurance ne verse que la moitié de son salaire, ou si la durée de travail est inférieure à la durée convenue. La partie fixe est donc réduite proportionnellement. Mais en cas d’abandon de poste sans motif précis ou de démission, l’ARE n’intervient pas pour soutenir financièrement. Et puis ceux qui ont l’âge de la retraite et qui ont déjà terminé le nombre de trimestres pour obtenir la pension ne pourront pas non plus en bénéficier.

L’ARE : comment ça marche ?

En fait, certaines conditions doivent être prises en compte pour bénéficier de cette dernière telles que : pièce justificative qui indique la date de cessation de travail, c’est-à-dire que la personne est déclarée au chômage sans aucune perception de revenus professionnels quelle que soit leur forme. Ainsi, ceux qui ont terminé un contrat temporaire ou un contrat à durée déterminée, après une rupture conventionnelle font partie de ceux qui en bénéficient. Toutefois, le chômeur doit s’inscrire à l’agence pour l’emploi pour rechercher un emploi permanent. En résumé, toute personne résidant en France peut s’inscrire dans une agence ou directement en ligne.

Quels sont les avantages de l’inscription à l’ARE ?

Pour ceux qui ont des difficultés financières, le centre d’emploi est un moyen idéal pour vous aider avec une avance sur revenu par exemple. Cependant, l’allocation que vous recevrez dépendra entièrement de vos centres d’activité et des revenus qu’ils génèrent. Ainsi, l’un des plus grands avantages de l’adoption de l’ACRE est l’exonération de toutes vos charges sociales. Autrement dit, vous n’avez pas à payer de cotisations sur votre assurance maladie, maternité, invalidité, décès, retraite de base, etc… mais vous bénéficiez d’une couverture. De plus, si vous êtes demandeur d’emploi, vous recevrez toujours vos allocations chômage en dehors de l’ACRE dont vous bénéficiez. En d’autres termes, un créateur peut monter une entreprise tout en bénéficiant de l’aide du centre pour l’emploi.

Les bons conseils pour réussir au village de l’emploi
Quelles sont les aides à l’embauche ?