Quel parcours peut-on suivre à la sortie du collège ?

Aujourd’hui, l’éducation est le facteur décisif pour porter aux enfants des compétences très essentielles pour leur avenir. Les parents s’appuient sur différentes étapes du programme scolaire pour inculquer ces compétences à leurs enfants. La troisième année au collège est un tournant très important qu’il faut discuter avec toutes les clés afin d’aider un étudiant à bien choisir la filière qui lui convient le mieux.

Sur quelle base l’orientation de l’éducation est-elle déterminée ?

Bien sûr, il est surtout reposé sur les résultats scolaires de l’élève. Est-ce que votre enfant est intellectuel ou manuel ? Quelles matières est-il plus à l’aise ? Il ne faut pas attendre à la fin du troisième trimestre pour identifier à ses faiblesses et à ses atouts. Effectivement, dès les trois premiers mois, ses professeurs jugeront toutes ses capacités et évalueront les possibilités si l’étudiant pourra ou non poursuivre un apprentissage à long terme.

Les orientations possibles après le collège

En troisième année, un collégien doit clarifier son projet personnel d’études et aussi choisir une orientation. Pour l’aider, lui et sa famille doivent participer à un entretien personnalisé mené par le professeur principal de sa classe. Les étudiants peuvent choisir à l’un des parcours d’orientation possibles après le collège. En 2nde générale et technologie, les étudiants pourront choisir, en plus des cours du tronc commun, des cours optionnels. À la fin de cette orientation, ils doivent choisir leur spécialité pour le Bac. La durée de formation est de 3 ans pour le bac général et aussi pour le bac technologique. L’orientation Seconde professionnelle permet aux étudiants de passer le bac professionnel après 3 ans de formation. Dans certains cas, les étudiants peuvent continuer une formation supérieure après l’obtention d’un de ces diplômes.

Choisir le CAP

Le CAP ou certificat de compétence professionnelle est un diplôme national accessible aux étudiants dès leurs sorties du collège. Cette formation est adaptée pour ceux qui n’ont pas le privilège de faire des longues études, mais qui veulent apprendre un métier. Le CAP permet aux étudiants d’entrer dans une vie active après l’obtention du diplôme. Il peut se faire soit dans les centres de formation d’apprentis ou CFA, soit dans les lycées professionnels. Ces derniers sont possibles en alternance, c’est-à-dire de travailler et de suivre les cours en même temps. Après le CAP, il y a également les formations en un an pour mieux préparer à la carrière, à savoir la formation complémentaire d’initiative locale (FCIL) ou bien la mention complémentaire (MC).

Le CAP esthétique, une formation complète pour devenir esthéticienne
Choisir une formation pour obtenir une certification Excel